Velya: La Patronne

YC118 : Fade – XFLN-F- DO6H-Q : Gallente Administrative Outpost – DO6H-Q II – C’EST LE NORD
:

Au Dedock de la station, tout est calme…

Une navette de classe Ibis sort des rampes de lancement et s’arrête net…

Check du système pour vérifier que tout est clair…

Rien de suspect…

Un halo de lumière entoure le Rookie-Ship…

Cyno-up…

Le Jump-Freigther apparaît soudain tel un gigantesque bâtiment fantôme…

Il s’arime en station sans plus attendre…

Sa cargaison est très attendue…

Par le propriétaire, mais également par ses nombreux clients.

Dans le hangar l’effervescence est à son comble autour du vaisseau.

Les grues de déchargement, les transpalettes anti-grav ainsi que tous les dockers nécessaires pour procéder au déchargement sûr et rapide de la cargaison…

Cette cargaison d’une valeur inestimable, dont une grande partie est déjà vendue, pour le reste certains attendaient l’arrivée du Trader pour lui acheter ses produits en avant-première…

Mais sont également présents les citernes, les containers et les techniciens pour permettre l’entretien et le départ rapide du transporteur…

Aux commandes de ce ballet mécanico-organique, tel un chef d’orchestre cybernétique, une seule et unique femme….

– Hé toi ! Fais-donc attention !…

– Ces Talwars sont tout neuf !

– Si tu fais la moindre rayure sur l’un d’entre eux, je retire le prix de la peinture de ton salaire !..

– Mais M’dame c’est du Minmattar…. Y’a que d’la rouille lad’ssus…

– Oui bah justement abîmes pas la rouille !!!!

Elle est là, et dirige le déchargement de son Jump-Freigther…

Grande,élégante, élancée, toujours bien apprêtée…

Cette femme a la classe, même en combinaison de pilote…

A ses côté son Bras Droit, certains diraient armé, Isamu…

Une carrure comme deux armoires à glace, une gueule d’acier, il ne décroche jamais un sourire, même quand il se brûle…

Ne pas se fier à son physique, s’il travaille pour elle c’est qu’il a tout de même un sens inné pour les affaires et que son cerveau n’est pas que dans ses bras…

Avisez vous de faire une remarque déplacée à « La Patronne » et il vous casse en deux…

Un vrai colosse ce gars..

Christopher Loclanne s’approche d’elle…

Isamu est déjà prêt à « l’évacuer »…

– Tout doux… C’est Chris…

– Ok Patronne…

– Alors Chris ?

– Bonjour Velya… J’aurais besoin d’un Talwar pour la Fleet de ce soir…

– Chris… Je te l’ai déjà dis cent fois, vente des Destroyers en début de Form-Up… Pas avant…

– Et « Le Trade » se fait avec Isamu…

– Oui je sais bien mais je suis un peu juste ces temps-ci..

– Quoi tu veux négocier les tarifs ?!…

– Tu m’as pris pour qui ?!…

– De toute façon toi pour la Fleet, tu prends un tackle… Je SRP moi-même tout ce qui est E-WAR et Tackles… Donc tes histoires d’être un peu juste ne tiennent pas…

Elle est comme cela, femme d’affaire avant tout mais FC émérite et juste tout de même…

Une femme d’acier dans un écrin de soie…

Son interface réseau la prévient que quelqu’un recherche du matériel spécifique sur le Market, elle congédie Christopher d’un geste et se concentra sur les données du marché…

En quelques secondes le Market est seedé, et les bénéfices s’accumulent pour Velya.

– Isamu !… L’heure du Form-Up arrive, direction la salle de briefing …

– Oui Patronne !

Son bras droit la précédant, pas besoin pour lui de faire le ménage, la réputation aidant, on s’écarte naturellement de leur passage, la Femme d’Acier se dirige vers la salle de briefing de la corporation.

Mise en forme de quelques contrats sur le chemin…

Dernière consignes à Isamu pour les contrats concernant le Roaming….

Et elle est déjà en salle de briefing…

– Mesdames, Messieurs bonsoir !…

– Ce soir je veux :

o Christopher en Inty-Insta-Lock ;

o G’kar tu prends ton Hyena

o Chester, si tu peux prendre un Interdictor, sinon on fais sans…

– De toute façon ce soir Fleet de découverte pour les nouveaux…

– En mode Dégueulasse… On Engage et détruit tout ce qui traîne, si on se fait Kill on reship et on y retourne !…

– Pour les Ships vous tradez Isamu, le prix est dans les consignes de Fleet, si vous vous faites kill, reshippez dans la foulée en Talwar, j’ai un vieux stock à écouler…

– Mais tu viens pas de…

– Christopher la ferme !…

Et c’est parti, la Patronne commence son briefing, explique toute les bases pour les jeunes et les moins jeunes….

Fin d’une belle Fleet, bien sympathique, de nombreux kills….

– Pfuuiii ! Je suis vannée moi !…

– Je vous sert quelques choses Madame ?..

– Un Martini s’il te plaît Isamu, et prends toi quelque chose également…

– Merci Madame…

– Bien ! La soirée à t elle été bénéfique mon petit Isamu ?…

– Très bénéfique Patronne !

– Bien, c’est pas le tout de s’amuser, il faut quand même que ça paye !..

On toque à la porte du bureau, une heure bien tardive pour lui rendre visite mais ce n’est pas inhabituel pour Velya…

Le Garde du Corps, fidèle à sa réputation est déjà près de la porte arme au poing…

La porte s’entrouvre et une silhouette fine et encapuchonnée entre, Isamu ne tente même pas de l’empêcher…

– Bonsoir Nove ! Isamu, laisses-nous…

– Bien Madame…

– Bonsoir Velya…

– Moi qui pensait, comme toute la corporation, que tu est en déplacement, te voilà dans mon bureau à une heure bien tardive et en mode discrétion…

– Disons que je suis effectivement en déplacement, mais que je rends visite à de vieilles connaissances pour m’assurer de leurs intentions…

– Ah bon… Et qu’entends tu par là ?

– Que tu deviens plutôt populaire, briguerais tu ma place ?…

– Peut être …

– Qu’as tu en tête Velya ?…

– Je pense que je peux apporter beaucoup à la corporation ….

– Et qu’elle pourrait te rapporter encore plus….

– Là ma petite tu te fourre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude…. Être CEO ne serait pas bénéfique pour mes affaires….

– Alors pourquoi ?….

– Tu as fait beaucoup pour nous mais ces derniers temps tes « autres occupations », quoique ce soit, te rende trop absente, et la Corporation a besoin d’un nouvel élan, d’être guidée…

– Bien… Disons que je suis rassurée…

– ?!…

– Mais tu sais que le conseil, voit d’un œil « prudent » les pilotes un peu trop populaires…

– Serait-ce une menace « Chère CEO » ?…

– Non, un message de prudence, pour ma part j’ai confiance en tes motivations… Mais New-Eden est un Univers dangereux et les gens qui dérangent ont une fâcheuse tendance à avoir des accidents….

– Je te remercie de ta sollicitude mais je ne suis pas un lapin de six semaines…

– Il y a en jeu des Forces qui dépassent ton entendement, alors prends garde à toi, c’est en amie que je te le dis…

Sur ces dernières paroles Nove quitte le bureau de son amie en silence, la laissant seule avec ses suppositions et ses projets pour l’avenir de Beyond-Frontier…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s