CHAPITRE X: Une Simple Erreur d’Ecriture…

Note de l’auteur :
Cette nouvelle est une suite directe du portrait de Velya, je vous conseille de le relire avant d’aborder ce qui suit…

Les faits qui suivent ne sont que pure fiction, et toute ressemblance avec des faits ayant réellement eu lieu ne serait que pure coïncidence…

YC118 : Fade – XFLN-F- DO6H-Q : Gallente Administrative Outpost – DO6H-Q II – C’EST LE NORD

Jour 1 – 22 : 00 Eve Time

Nove quitte le bureau de Velya sans un bruit, sans un regard en arrière…

Isamu entre à nouveau dans l’office, et la « Patronne » le regarde d’un air entendu…

– Bon reprenons ou nous en étions si tu le veux bien…

– La Fleet fut bien sympathique et nous avons fait de nombreux Kills….

– Et Je suis vannée!…

– Je vous sers quelques choses Madame ?…

– Un Martini s’il te plaît Isamu, et prends toi quelque chose également…

– Merci Madame…

– Bien ! La soirée a-t-elle été bénéfique mon petit Isamu ?…

– Très bénéfique Patronne !

– Bien, ce n’est pas le tout de s’amuser, il faut quand même que ça paye !…

La liaison Comlink de Velya bip…

– Réponds, veux-tu Isamu…

– Madame c’est un des pilotes de Talwar de ce soir…

– Que veut-il ? Il a perdu son Talwar et il veut un SRP ?…

– Tu réponds s’il te plaît, et tu lui dis que je ne SRP pas les DPS, uniquement les supports…

Le Bras droit prend la Com, s’éloigne pour ne pas déranger Velya et écoute avec attention l’intéressé, puis revient au bout de quelques minutes, la mine grave…

– Madame nous avons problème…

Elle l’invite d’un regard à continuer…

– Le dit Pilote affirme avoir acheté en contrat Corporation un Talwar à trente Millions d’Isk…

Elle manque de s’étouffer avec son martini… son sang ne fait qu’un tour et son cerveau calcule à toute vitesse…

Il est déjà inacceptable que quelqu’un ose vendre des Talwars dans la corporation et lui fasse concurrence, en particulier avant une de ses Fleet ! Mais en démultipliant de la sorte les bénéfices !!! C’est au-delà de tout affront !…

– Bien !… nous devons régler rapidement le problème, et définitivement s’il le faut…

– Rembourses l’intéressé immédiatement, fait les recherches nécessaires pour identifier le vendeur, sers-toi de nos droits spéciaux de Corporation pour annuler tous les contrats fallacieux et mets moi en Comm avec Kishar et JFKen…

– Pour le vendeur madame, j’ai déjà les infos…. un membre de la corporation, un inconnu, sûrement un intermédiaire…

– Ah… c’est plus corsé que prévu, nous devons nous occuper de cet homme de main sans faire fuir son commanditaire…

En quelques minutes à peine la femme d’acier avait pris les mesures nécessaires pour limiter les dégâts, en effet même si les bénéfices étaient juteux et donnaient envie, cela tenait plus de l’arnaque qu’autre chose et dans une corporation ce n’était pas un comportement acceptable, du moins pas entre Corpmates… Velya avait une réputation à maintenir…

Elle prit donc contact avec Kishar, membre du conseil et responsable communication de Beyond-Frontier, afin de la prévenir du problème et qu’elle comptait bien le résoudre avec ses propres méthodes… la représente du conseil n’émis aucun commentaire sachant que c’était peine perdu… rassurée par le fait que Velya envisage tout de même qu’il puisse s’agir d’une erreur…

Une erreur certes mais qui se paierait relativement cher pour le fautif…

Il fallait faire un exemple !…

Elle devait maintenant s’occuper du contrevenant, certes elle avait toujours quelques gros bras qui lui servait pour faire pression dans certains cas, dont Isamu…

Mais pour cette affaire il lui fallait quelque chose de beaucoup subtil et percutant…

Cela tombait bien, elle avait découvert récemment quelques indices qui lui permettait de supposer qu’il se passait de bien étranges évènement au sein de la Corporation… et contre toute attentes une de personnes les plus impliquée était JFKen…

– Madame… JFKen est en Ligne…

– Ah… très bien ! juste au bon moment !

– Oui ? Velya, que veux-tu ?

– Salut JFeK !

– Tu es peut-être déjà au courant pour les Talwar à 30 Millions d’ISK ?

– Oui tout à fait, Kishar viens de me prévenir et m’a affirmé que tu t’en chargeais…

– Oui c’est exact et j’ai besoin des commandos que tu entretiens !…

– Quoi !?… mais de quoi tu parles ?….

– Ecoutes JFeK, ça fait quelques années qu’on se connait et que je sais tout de tes petits trafics, notamment d’huile de Monoï, de planche de surf et de danseuses exotiques….

– Mais… Que….

– Ne t’inquiète pas, chacun ses petits plaisirs, je ne juge pas, mais quand tu as commencé à faire transiter des DroppSuit, des Armes, et que G’Kar a commencé à avoir un comportement un peu inhabituel, même pour lui, j’ai creusé un peu l’affaire…

– Je me fiche bien de ce que tu prépares avec tes commandos, te connaissant, j’imagine que c’est au pire sans conflit pour les intérêts de la Corporation

C’était tout un art que Velya maîtrisait parfaitement, avoir des bribes d’information, faire le rapprochement entre elles, en tirer des conclusions puis prêcher le faux pour avoir le vrai avec assurance et conviction… et ça marchait très souvent….

– OK Velya… que veux-tu ?

– Que tu dises à G’Kar et ses commandos de se mettre à mes ordres pour régler une affaire importante pour les intérêts financier de la Corporation…

– Je me charge du reste…

– Si c’est pour la Corporation… mais j’espère compter sur ta discrétion…

– Qu’est-ce-que vous me faites rire, tous avec vos unités secrètes, t’es comme Zinox et ses Recons…

– Ca fait bien longtemps que j’ai toutes les infos que je désire sur vous et pourtant je n’ai rien dis…. Tant que ça ne rentre pas en conflit avec mes intérêts….

– Velya, tu devrais te méfier, il y a des forces en jeu qui dépassent ton entendement…

– Ah… on m’a déjà dit cela il y a quelques heures à peine et je te fais la même réponse…

– Je ne suis pas un Lapin de six semaines…

– Comme tu voudras, je contacte G’Kar…. Pour le prévenir, ensuite tu t’arranges avec Lui….

Coupure de la Comm…. La Patronne reste pensive dans son office….

 

Y118 : Fade – XFLN-F- DO6H-Q : Fortizar Citadel – On Peut S’y Mettre à Trois – Hangar de G’Kar Kosch :

Jour 1 – 22 : 15 Eve Time

Un Crow, intercepteur Caldari, dans la baie d’entretien, une voix s’élève de la soute technique de la Frégate….

– La Chieuse donne-moi un peu de jus sur les Sensor-Booster…

– En Cours Bébé !

– Ok, attends, je peaufine les réglages….

– Là !… on est à Combien de Scan-Res ?…

– 3113…

– Ok ! bon ce n’est pas de l’InstaLock, mais c’est déjà pas Mal…

– Ça devrait suffire pour la prochaine Fleet de Talwar….

– En parlant de Talwar, tu as Velya en Ligne….

– Velya ?…

– Salut mon Loulou….

– Toi, tu dois avoir quelque chose à me demander, c’est jamais toi qui me contactes en premier….

– ?.. Tu n’as pas eu contacte avec JFKen ?

Liaison Com interne, l’I.A de G’Kar l’informe qu’il a reçu un message texte de la part de JFKen lui disant de faire confiance à Velya…

– Si….

– Ok ! Alors, je te donne la cible… Mission d’Extraction, livraison, et modalités transférées via le réseau à ton I.A, tu as carte blanche pour la mise en place de l’opération, si besoin d’une mise en place par les Recons tu me tiens au courant je t’arrange ça….

– Tu as 06 heures maximum…. Aucune trace de votre passage…

– D’accord, mais je ne veux voir aucun de tes cerbères dans les parages, en particulier ton bras droit… si c’est le cas j’annule l’opération…

– Pas de soucis, il n’en n’a jamais été question…

– Ok, je te transmets via réseau les moyens dont je vais avoir besoin, tu peux déjà préchauffer les Recons, pas pour la mise en place, on a déjà ce qui faut mais pour infiltration et manipulation des systèmes de sécurité de la station…

– G’Kar, Fin de transmission !

Y118 : Fade – XFLN-F- DO6H-Q : Fortizar Citadel – On Peut S’y Mettre à Trois – Hangar de G’Kar Kosch – Salle de Briefing de la Force de Projection Terrestre des Night-Watch’s Sisters :

Jour 1 – 22 : 30 Eve Time

….

Fin du Briefing, G’Kar demande à son équipe s’ils ont des questions…

Pas de Questions, il y a encore quelques semaines les « commandos » qu’il a en face de lui n’étaient « que » de simples Capsulers, dont certains n’avaient jamais touché une arme de poing de leurs vie et maintenant il s’apprêtait à les mener au combat lors d’une opération d’extraction semblable à ce qu’il aurait pu faire avec des Forces Spéciales Caldari….

Jour 1 – 22 : 40 Eve Time

L’Astero aménagé en transport de troupe, après avoir reçu l’autorisation du contrôle de régulation du trafic quitte la Citadelle en direction de la Station….

Après avoir Cloacké, il vient se positionner à 3000 m d’un sas d’entretien…

– Ok les gars dernier check.

– On jump du Ship direction le sas, on aura l’ouverture acquise mais il sera signalé au contrôle d’entretien comme un défaut, ce qui nous laisse 10 min avant que la maintenance arrive sur zone.

– Pendant ce temps nous devront parcourir les 200m de coursives pour arriver à la cabine de notre cible, la capturer et l’extraire…

– Notre contact interne nous assure le Black-Out des systèmes de surveillance et l’évacuation des coursives pour raison de sécurité.

– Réglez vos chrono, on lance le décompte dès qu’on a le vert de notre contact…

….

Jour 1 – 22 : 30 Eve Time

– Ok les gars Vert Action! Go! Go! Go!

00:00’:00’’

Les Commando de la Night-Watch s’éjectent de la soute de l’Astero…

00:00’:30’’

Ouverture du Sas de maintenance, les lumières des coursives s’éteignent, les gyrophares orange de sécurité s’allument…

00:00’:47’’

Les 4 membres de l’équipe ont pénétré dans la station et commence leur progression rapide, l’arme au poing en direction de la cabine de la cible…

Chacun connait sa place, ouverture d’angle en ouverture d’angle, aucun « civil » sur la progression, leur contact dans les Recons a fait un excellent travail !…

00:02’:57’’

Arrivé devant la porte de la cabine, chacun prend sa place, la colonne d’assaut est prête…

Communication entrante de l’Astero :

– Les gars magnez-vous ! un Stiletto à l’undock, le 7o intel signale une Fleet de Phantasm dans CCP-US

00:03’:17’’

G’Kar donne le signal pour pénétrer dans la cabine…

La photo de la cible placardée dans un coin de l’affichage tête-haute des Droppsuits…

00:03’:51’’

– Merde ! vous êtes qui ?…

– Identité de la cible confirmée !

En quelques secondes la cible est anesthésiée, pieds et poings lies, un sac mis sur sa tête…

Chargée sur le dos d’un des membres de l’équipe…

00:07’:25’’

Retour au point d’insertion, l’otage est mis dans un container prêt à être évacué ver l’Astero

– Ok on est prêt pour l’extraction

– Attendez !… j’ai dû Warp-Out le Stiletto était trop proche…

– Dépêches-toi ! il nous reste moins de trois minutes…

00:08’:15’’

– T’en es où ?

– Sur une perche, la Fleet de Phantasm a Warp-in, ils sont à moins de 20000m du point d’extraction…

– Ok Warp-In Cloacké, 20000m on a de la marge, on s’éjecte à ton signal…

00:09’:02’’

– J’ai land trop loin ! je Slow-Boat…

00:09’:32’’

– C’est trop long !… on s’extrait maintenant ! du nous récupère au passage…

00:09’:58’’

La Team s’est enfin éjectée, mais elle maintenant en attente d’être récupérée par le Covert-Ops qui approche lentement de leur position…

Les Commandos sont finalement récupérés à bord de l’Astero, mais au moment de Warp-Out, ils sont bloqués dans une bulle lancée à l’Undock de la station…

– Merde !

– Ok pas de panique, ils ne savent pas qu’on est là, c’est pour bloquer l’Undock…

– Sort de la bulle, Warp sur une perche et ramène-nous à la Fortizar…

Dernier moment de tension à bord de la frégate Cloacké, tandis que le pilote manœuvre pour quitter la zone… manœuvre qui se déroule finalement sans problèmes…

Y118 : Fade – XFLN-F- DO6H-Q : Fortizar Citadel – On Peut S’y Mettre à Trois – Hangar de Velya :

Jour 2 – 00 : 15 Eve Time

Le « Colis » est livré …

Velya est plutôt satisfaite de la prestation de service, mais elle réfléchira aux opportunités commerciales que cela lui ouvre plus tard, pour l’instant un « Client » l’attend…

Les docks, la zone d’entretien a été « réservée » par les employés de La Patronne… les accès gardés par son équipe personnelle de sécurité…

Dans un coin caché des regards, un grand bac de métal en fusion destiné à renforcer le blindage de certain vaisseau…

Au-dessus du bac, à 04 mètres de haut, suspendu par les pieds via un système de poulie, en caleçon, poings liés dans le dos, sac sur la tête, le « propriétaire » des contrats fallacieux….

– Putain ! mais qu’est-ce que je fous ici ?!….

– Calme-me toi mon jeune ami … je n’ai que quelques questions à te poser, si les réponses me plaisent, tout se passera bien…. Et je te ramène chez toi sans encombre… Sinon…

– Mais vous êtes qui Bordel ?!!!…

– Calmes-toi….

– Me calmer ? Mais vous êtes malade !

D’un signe de tête, Velya fait signe à Isamu de descendre « l’invité » au plus près de la cuve de métal en fusion pour lui faire comprendre de se calmer…

La chaleur surprend l’Otage qui panique….

– Bien est-ce-que j’ai ton attention….

– Oui… Oui…

– Très bien je constate que tu es raisonnable, et cela me plais…

Entre temps Isamu a remonté l’intéressé…

– Voilà ma première et dernière question…

– Pourquoi tu as mis des Talwar en contrat Corporation à Trente Millions d’ISK

– J’en sais rien, je suis un homme de paille, je ne suis pas le commanditaire !!!

– D’accord… donne mon son nom alors…

– Je ne peux pas…

– Comme tu veux, vas-y, lâches-le, on n’en a plus besoin !….

Isamu relâche la poulie et le corps de l’otage plonge en hurlant vers le bac de métal en fusion…

Mais il s’arrête à quelques centimètres de la lave, de la vapeur s’échappant de cette dernière à cause de l’urine relâchée par la victime….

– C’est bon je vais vous dire tout ce que je sais…

….

Velya fut relativement surprise par l’identité du supposé arnaqueur…

Lui laissant au final le bénéfice du doute, elle le convoqua dans son bureau à la première heure le lendemain…

L’intéressé se présenta sans méfiance à l’office de La Patronne…

Mais lorsque Isamu se planta entre lui et la sortie, il su que quelques chose n’allait pas…

Après quelques explications, il s’avéra que ce n’était qu’une erreur d’écrit que l’intermédiaire, n’avait pas eu la conscience professionnelle de vérifier et de corriger…. une banale erreur d’écriture qui aurait pu vraiment mal tourné si l’étourdis n’était pas déjà dans les petits papier de Velya… et au teint pâle qu’il avait en sortant, il en était à priori conscient…

Mais La Patronne l’avait désormais à l’œil…

Extrait d’une Conversation entre Kishar et le Pilote lésé de trente millions en présence de Velya:


– Kishar : Bon suite à cette affaire le conseil a décidé de te rembourser tes trente millions…

– Le Pilote : Non c’est bon Velya s’en est déjà chargée…

– Velya : Dommage, tu n’aurais rien du dire, moi j’aurais rien dit mais il aurait fallu partager…

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. velya dit :

    « pure coïncidence… » c’est le mot 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s