CHAPITRE XII: Les Liens du Sang…(Partie I)

YC 119 – Le Titty Twister – Fortizar de BE-FR – système 9-4RP2.


La bande des quatres (Gaia, G’Kar, Hekto et Saya) en était à la troisième tournée de rhum vieux Gallente. Ils revenaient à peine d’une de leurs mystérieuses (et très certainement dangereuses) escapades habituelles.

G’Kar s’était entiché d’un béret depuis un petit moment, il ressemblait de plus en plus à un barbouze.

– Joli béret, lança Hekto en rigolant.
– Merci. Il s’accorde très bien avec mon teint, répondit G’Kar en souriant..

– Tu l’as trouvé où ton béret ? demanda Hekto…

Quelques mois plus tôt….

YC 119 – The ForgeKimotoroJita IV – Moon 4 – Caldari Navy Assembly Plant:

 

Jour 1 La nuit, …

Une vraie fourmilière…

Le va et vient incessant des Navires entrant et sortant des baies de lancement ne ralentit même pas à cette heure tardive, les traders continuent jours et nuits leurs opération financières sur le marché de la station…

Dans les bas-fonds, des opérations beaucoup plus obscures s’opèrent…

Kahlan est assise face à son bureau dans son immense cabine de la station, gérer les fond, des Night-Watch’s Sisters lui a permis d’obtenir certain avantages, même si elle ne prête pas attention à ce genre de détail, et c’est bien pour cela qu’elle n’appartient plus aux Sisters of Eve, nombre de ces dernières, les plus hauts placées bien évidement, ont oublié ce pour quoi elles se battent à l’origine….

Elle lut encore à nouveau le message envoyé par son père quelques heures plus tôt :

« Salut fillette, 7o

Comme tous les mois je t’envoie la liste du matériel dont j’aurais besoin pour assurer une partie des besoins de la corporation, et de la Night Watch…

Il y a pas mal de matériel Amarr, mais j’imagine que tes contacts te fourniront cela sans problème…

J’ai rajouté quelques frégates Pirates, dont des Cruor, et sa version Cruiser le Ashimmu

Je sais que tu es une grande fille et que tu sais te débrouiller toute seule, mais ne prend pas de risque inconsidéré pour te procurer le matériel…

Je passe te voir dans quelques jours pour faire le point sur le matériel, on en profitera pour boire un coup et passer du temps ensemble, on a tant de chose à se raconter…! »

Effectivement pas mal de matériel Amarr, Confessor, Augoror Navy Issue, Omen Navy Issue… les modules associés, mais rien d’insurmontable, les contacts déjà activés, commandes passés, livraison estimées entre quelques heures et quelques jours…

Dans moins d’une semaine le matériel serait chargé et en route vers sa destination par les voies clandestines habituelles…

Le seul point bloquant était effectivement le matériel Blood-Raider, beaucoup plus compliqué à obtenir, aucun de ses intermédiaires ne voudrait négocier avec les Covenants, elle devrait le faire seule, et quand on connait l’opinion des Raiders vis-à-vis des Capsulers les négociations promettaient d’être tendues…

Jour 5 début de matinée :

G’kar se réveille après le jump-clone, sa cabine est dans le même état où il l’a laissée quelques jours auparavant, rangée comme d’habitude…

Il se dirige vers les docks pour contrôler le chargement de sa commande dans le transport qui le mènera vers cloud-ring.  Les docks sont à cette heure en pleine effervescence, il est parfois compliqué de s’y frayer un chemin. Arrivé non sans peine à la baie de chargement 45, où le Charon de la succursale de transport est amarré, G’Kar présente ses accréditations afin de pouvoir monter à bord et vérifier son matériel.

A priori tout le matériel est présent, une majorité de Ship Amarr , aux lignes « pures » et clinquante, a l’image de la civilisation dont ils sont issus…

G’Kar de part son passé dans les Forces Spéciales Caldari a dû collaborer avec des ressortissants amarr et par conséquent en apprendre le plus possible sur cette civilisation….

Les souvenirs remontent à la surface….

« Fondé sur l’idée que l’État et l’Église ne font qu’un, l’Empire Amarr repose sur deux parties,  l’une théologique, l’autre marécage bureaucratique. L’Empereur est le chef de l’État et chef de l’église. Comme beaucoup de religions, la religion Amarr est construite autour de l’idée que la seule manière d’obtenir la faveur de Dieu est en suivant la voie Amarr et seulement la voie Amarr, de plus toute personne qui ne peut pas tracer sa lignée de « Véritable Amarr» est forcée de servir le « Véritable Amarr».

La technologie de contrôle des esclaves Amarr est renommée, seuls les Sansha ont des techniques plus efficaces, mais elles impliquent de vous transformer en zombie.

L’Histoire Amarr est remarquable, non seulement pour être la plus grande nation (esclavagiste) de New-Eden mais aussi la plus ancienne histoire enregistrée, remontant presque à l’effondrement de EvE-Gate.

L’empire Amarr était à l’origine une secte séparée de l’église catholique unifiée de l’humanité. Ils ont traversé EvE-Gate et se sont installé sur une île de la planète Athra appelée Amarr vers 8000 après JC.

Dano Gheinok, le premier prophète de la foi Amarr, dirigera les Amarr après que les autres colons les aient rejetés pour leurs croyances religieuses, déjà controversées…

Après l’exil, comme les autres empires, la culture Amarr a dégénéré à la fois technologiquement et socialement. L’île a finalement éclaté dans un certain nombre de villes-états qui avaient peu de contact les unes avec les autres. Bien que l’Église ait persisté pendant cette période, elle était plutôt décentralisée et incapable d’exercer un grand contrôle sur les diverses factions gouvernées par les chefs de guerre.

Ce statu quo fut maintenu pendant 8000 ans environ, jusqu’à ce qu’Amash-Akura écrive des livres d’histoire autour de 16450 après JC. Il était le seigneur de guerre de la ville-état de Dam-Torsad, et eu une idée brillante: combiner les deux forces motrices de l’île, chefs de guerre et religions.

Il acquit l’approbation de l’église, et en 16470, il avait conquis l’ensemble de l’île par une combinaison de diplomatie et de force brute. Les seigneurs guerre ayant capitulé sans violence furent nommés porteurs d’Amash-Akura, et les porteurs les plus loyaux, réunis dans le Conseil des apôtres. L’union de l’Eglise et de l’Etat complète, il fut couronné Empereur par l’Eglise.

Les Ecritures rapportent que Sous le règne d’Amash-Akura, les Sefrims (des Anges), gardaient l’île, surveillant une ère de prospérité sans précédent.

Amash-Akura aurait régné pendant environ 100 ans. C’est à cette époque que Molok, membre du Conseil des Apôtres, tenta un coup d’état. Les Ecritures rapportent que l’Empereur aurait demandé l’aide des Sefrims, et devant leur refus, les aurait bannis. En réponse, il aurait vieillit les 100 années de son règne en une seule nuit. Une autre hypothèse serait qu’Amash-Akura n’aurait pas régné 100 ans mais mort prématurément, le Conseil des apôtres tentant d’assumer son identité, Molok désirant révéler la situation. Quoi qu’il en soit, Molok perdit, l’Empire continua…

La rébellion, ayant dévasté les campagnes, beaucoup de citoyens de l’île, commencèrent à travailler sur les terres de propriétaires en échange d’une protection. Les choses se stabilisant à un rythme agréable et tranquille.

Après quelques milliers d’années, L’île a à atteignit une masse critique; Il n’y avait simplement plus de place. Les tensions furent soulagées par l’arrivée des Udorians en 20022 AD. Alors que les Amarr s’étaient installés à l’origine (avant l’exil) sur le continent nordique d’Assimia, les Udorians avaient pris les deux continents du sud. Libre de se développer technologiquement, et de recréer, en 12 000 ans (depuis l’effondrement d’EvE-Gate),… des bateaux. Pas des sous-marins nucléaires, ni des paquebots de croisière, ou quoi que ce soit d’autre, juste de simple bateaux. L’Empereur, citant les Écritures, lança les Amarr dans une ferveur religieuse afin de convertir les non-croyants par la première Croisade contre les Udorians en 20078 AD.

Les Amarr finirent par maîtriser la technologie navale et vainquirent les Udorians

En peu de temps La civilisation Amarr fit de véritables progrès en particulier grâce aux Udorians capturés, les obligeant à servir sur les navires (lançant une longue et fière tradition d’esclavage)

Finalement les Udorians offrirent une réelle résistance sur les continents du sud.

Se détournant du sud, les Amarr reportèrent leur attention vers la source originelle de leurs problèmes : Assimia, le continent dont ils furent exilés. Maintenant rempli d’une variété de tribus, les Amarr ont d’abord mis en place une tactiques de récupération: tuer les non-croyants ou les prendre comme des esclaves. Mais les tribus nomades étaient fascinées par la religion, se rendant compte des alliés potentiels qu’ils avaient sous la main, ils conclurent un marché :

En échange de la conversion à la religion Amarr, les nomades devraient aider dans la lutte contre les Païens.

Grâce aux «Khanid»(ou «petits seigneurs», surnom collectif donné aux tribus nomades.) les Amarr parvinrent finalement à conquérir des continents du sud.

Une ère de consolidation suivie celle de la conquête ayant déjà stimulé les innovations technologiques.

Au cours de cette ère, les différentes grandes maisons émergèrent, comme les Khanids et les Ardishapurs.

Contrôlant de vastes étendues de territoire et n’étant que nominalement responsables devant le Conseil des Apôtres alors dominant.

Mais, poussés par la soif de conquête et d’esclaves des Amarr, lancèrent la Croisade d’Athra. En 20544, ils avaient conquis le reste de la planète la rebaptisant Amarr Prime.

Quelques centaines, plus tard ils avaient découvert le voyage dans l’espace, colonisait le reste du système solaire.

Les progrès furent lents, mais vers 21134, les Amarr étaient prêts à franchir la frontière de leur système solaire. Grâce à la découverte des ruines d’une ancienne Stargate terrienne étonnamment bien préservé. Ils construisirent en 21290 AD une porte vers Hedion, l’étoile la plus proche d’Amarr.

L’Empire s’étendant hors d’Amarr, l’Empereur accordant aux familles les plus puissantes de vastes étendues de l’espace interstellaire, des tensions internes avec notamment, l’Equilibrium of Mankind et le Sani-Sabik apparurent…

En 21346, Zaragram, l’empereur fou, fut choisi par le Conseil des Apôtres pour monter sur le trône. Sa folie progressant de façon exponentielle, jusqu’à ce qu’il décide qu’il était la nouvelle manifestation divine de Dieu dans l’univers.

Essayant par exemple de modifier les Écritures, ou de construire sa propre Cité de Dieu pour prouver sa divinité.

Constatant son erreur le Conseil des Apôtres, fit assassiner Zaragram, en fondant le Culte de Saint-Tétrimon, qui continue à apparaître comme le conservateur des «véritables» Écritures Amarr et en générale de la culture Amarr.

Durant le règne de Zaragram, l’esclavage diminua, de nombreux Propriétaires ayant assez de décence humaine et estimant leurs esclaves assez pieux les libérèrent. L’esclavage s’effaçant lentement en tant qu’institution, puisqu’il devenait prohibitif d’acquérir de nouveaux esclaves.

Seule la découverte d’une race complètement nouvelle d’humains à asservir, les Ealur, sauva l’institution en 21423. Les Amarr, lancèrent une Croisade, le renouvellement des esclaves ainsi assuré, les amateurs d’esclavage poussèrent un soupir de soulagement.

Quelques centaines d’années après le règne désastreux de Zaragram, l’empereur Heideran V, un Kador, voulut s’emparer du pouvoir, le Conseil tenta de l’éliminer. Mais contrairement à Zaragram, il était sain d’esprit, et avait le soutien de familles parmi les plus puissantes, dont les Kor-Azor, Ardishapur, Sarum et Khanid, et commença à édicter les Réformes Morales.

Bien que ces cinq familles fussent membres du Conseil des Apôtres, elles n’avaient pas le contrôle incontesté du Conseil. Après avoir rencontré de la résistance à ses réformes, Heideran déclara le Conseil dissous, plongeant l’Empire dans la guerre civile.

N’ayant jamais combattu des égaux technologiques avant, les deux côtés de la Marine Amarr s’annulèrent mutuellement. Mais, après plus d’un demi-siècle de combats, les Sarum et les Khanid apprirent la valeur d’une stratégie, apportant la victoire à l’Empereur.

A la fin de la guerre, l’empereur, avec sa théologie et ses conseils privés nouvellement créés, termina ses réformes morales, dessinant l’Empire sous sa forme actuelle. Donner plus de puissance à l’Empereur impliquait de lourdes modifications des Écritures. Le culte de Saint-Tétrimon, sauvant au moins une partie du texte original. Les réformes se terminèrent vers 21950 AD.

L’exploration Amarr continua ensuite son rythme, découvrant les Ni-Kunni, mais leur faible niveau technologique et leur volonté d’embrasser la foi Amarr, leur permit d’être incorporés sans difficulté.

En 22355 AD, la civilisation Amarr découvrit une autre petite nation tribale couvrant trois systèmes, appelée Minmatar.

Les Minmatar étaient la première espèce rencontrée par les Amarr ayant également atteint le vol interstellaire, ils les Amarr les observèrent pendant au moins 125 ans avant de frapper. Ils passèrent à l’attaque pendant un orage qui coupa les communications à travers Pator.

Ce jour est rapidement devenu connu comme le Jour des Ténèbres. Il fallut encore 5 ans, jusqu’en 22485, avant que les systèmes Minmatar fussent complètement incorporés à l’Empire.

Ayant appris de leur conquête des Ni-Kunni, l’Empire Amarr tenta de séduire les Minmatar. Soudoyant finalement, la tribu Nefantar, en lui accordant beaucoup plus d’autonomie que les autres tribus en échange d’aider l’Empire à trouver les derniers rebelles.

Après la conquête de Pator et de ses colonies, l’Empire entra dans une paix presque ininterrompue qui dura près de 700 ans.

Malheureusement, cette ère de paix prit fin avec l’ascension de Heideran VII au trône en 23041, qui conduit l’Empire à perdre les Khanid, l’une des 5 familles héritières.

Suite à cela, le Conseil de théologie prit la surprenante décision d’élever la première famille Udorian, le Tash-Murkon, à l’état d’héritière. Ce fut la première fois qu’une famille d’ascendance non-Véritable Amarr était éligible au trône…

En 23180, les Amarr rencontrèrent enfin quelqu’un qu’ils ne pouvaient pas réduire en esclavage quand un escadron d’Amarr tombât nez-à-nez avec un scout Gallente

L’Amarr effraya les Gallentes en activant une cyno, ces derniers s’enfuirent à l’aide d’un Warp-Drive, effrayant à leur tour les Amarr.

Les Gallente étant à égalité technologique avec les Amarr, l’Empire hésita, même si les Gallente n’étaient que des païens athées, à se lancer dans ce qui serait sans doute une Croisade coûteuse et horrible. Les deux parties se rendant finalement comptent qu’aucune ne pouvaient gagner, et, dans un effort pour apaiser des tensions, conclurent un accord de libre-échange Gallente-Amarr en 23210.

Les Caldari se présentèrent à l’Empire en 23187, dans l’espoir de trouver un nouvel allié contre les Gallente, mais peu désireux de terminer comme esclave, ils finirent par repousser les Amarr…

Les effrayants Jove apparurent à la frontière Amarr en 23191, annonçant qu’ils revenaient d’exil. Prenant cela comme un signe de faiblesse, les Amarr, en 23216, se trouvant dans un climat de conquête, lancèrent la très, très courte Guerre Amarr-Jove. Guerre consistant surtout pour les Amarr à se faire écraser à la bataille de Vak’Atioth (Système, maintenant nommé Atioth).

Les Minmatar, saisissant l’opportunité de la défaite de l’Empire à Vak’Atioth pour commencèrent leur rébellion contre l’Empire.

Les Amarr, absolument pas préparés à une rébellion d’une telle ampleur, moururent par millions dans les premiers jours, et se retirèrent rapidement de l’espace de Minmatar. Fin 23216, les Minmatar avaient réclamé une grande partie de la République moderne, avec les sympathisants Amarr parmi les Minmatar (principalement les Nefantar) s’établit le Mandat actuel d’Ammatar créant une zone tampon entre les deux nations.

Suite à la rébellion, les choses se tassèrent un peu pour l’Empire. Heideran négocia un pacte de non-agression avec les Caldari, qui entra en vigueur en 23222.

Heideran continua en 23230 ses démarches pacifiques en acceptant d’entrer dans les négociations qui conduiront finalement à la création de CONCORD et ce malgré les tensions avec les Gallentes.

L’histoire Amarr moderne commence sans doute par la mort de Heideran, ayant récemment publié son opus magnum sur l’avenir de New-Eden, le Pax-Amarria. Suite à la mort de Heideran en YC 105, un nouveau règne chargé de tensions commença, avec Doriam II, héritier de Kor-Azor finalement assassiné en YC 107.

L’Empire entra sous la régence (Doriam) du chambellan de la cour, Dochuta Karsoth (un sympathisant Blood-Raider qui sera exilé et exécuté plus tard). La régence de Karsoth fut un désastre absolu. Autorisant même le culte de Saint-Tétrimon à revenir dans l’Empire.

En juin YC 110, Les Starkmanir, septième tribu de Pator longtemps supposée éteinte, fut redécouverte cachée dans l’espace Ammatar.

En quelques semaines, une flotte massive, menée par les Anciens Minmatar et construite dans le secret, envahit l’espace Amarr, pillant et saccageant tout sur son passage jusqu’à Sarum Prime, Maison de la famille Sarum, où ils furent stoppés à un saut des Mondes du Trône, par Jamyl Sarum. Sarum, l’un des cinq héritiers de la régence de Doriam, présumée morte à la demande de la société des millénaires de la tradition. Stratagème qui lui permit d’arrêter la flotte d’invasion avec ce qui semble être une super-arme terrienne.

Avec l’Empire en sûreté, le Conseil de Théologie a lancé une nouvelle Succession, et une nouvelle Impératrice monta sur le Trône…

Le règne de Jamyl eu des hauts et des bas, certains démontrant que l’empire Amarr, est capable d’actes décents de temps en temps. Jamyl a par exemple déclaré peu de temps après avoir pris le pouvoir que tout esclave de neuvième génération ou plus serait émancipé, provoquant une onde de choc dans tout l’Empire et la République, les propriétaires n’ayant pas été consultés au sujet de la perte d’environ 800 millions de membres de leur personnel et la République n’étant pas tout à fait disposée à gérer 800 millions de nouveaux citoyens

Pendant un temps, Jamyl disparu de la scène publique, conduisant à des rumeurs et des spéculations

Quelques mois avant sa disparition prématurée, Jamyl avait recommencé à faire des apparitions publiques, pour annoncer la prochaine mise en service du nouveau vaisseau amiral de l’Empire, un navire de classe Abaddon spécialement conçu pour être nommé TES Auctoritas. Sa réapparition publique coïncidait avec le fait que les Drifters deviennent de plus en plus agressifs vis-à-vis des puissances de New-Eden.

Les Drifters semblaient particulièrement ébranlés par la perspective de la mise en service d’Auctoritas, conduisant non pas à un seul, mais à deux attaques contre la station où le navire était en cours de construction.

Le jour où Auctoritas devait être mis en service, les Drifters ont attaqué le titan de Jamyl lors d’une attaque éclair, l’abattant en utilisant leurs DoomsDay.

En quelques heures, le Chamberlain Pomik Haromi confirma la mort de l’impératrice.

L’Empire déclarant officiellement la guerre aux Drifters. Le Chamberlain Haromi décida également de rapidement organiser la succession de Jamyl.

Catiz Tash-Murkon est montée sur le trône sans incident majeur en Septembre YC 118.

L’impératrice Catiz est le premier souverain de l’Empire n’étant pas de descendance Véritable Amarr (bien que les Udorians proviennent d’Athra, ils ne provenaient pas de l’île d’Amarr).

Certains soi-disant «puristes» estiment qu’il était illégal pour elle d’assumer le trône étant donné son absence de lignée. Cependant, étant donné les manigances entourant l’ascension de Jamyl, la plupart des gens de l’Empire (y compris le Conseil de Théologie et l’Ordre de Saint-Tétrimon) étaient plus que disposés à laisser passer.

Catiz, est l’une des personnes les plus riches de New-Eden, elle possédait une entreprise prospère avant d’avoir à assumer ses fonctions d’héritière.

Elle devrait apporter une nouvelle perspective intéressante au gouvernement, elle a fait allusion à une nouvelle direction pour l’empire dans son discours de couronnement, et a déjà appelé son règne le début d’une nouvelle ère.

Structure sociale

Le gouvernement de l’Empire est essentiellement une complexe structure féodale moderne.

Chaque couche de gouvernance peut faire ce qu’elle veut à l’intérieur de son territoire, pourvu qu’elle ne viole pas les Écritures ou les lois.

Au sommet, se trouve l’Empereur, qui peut essentiellement faire ce qu’il veut.

Alors que ses édits sont indiscutables, il ne peut exercer un pouvoir direct sur la labyrinthique bureaucratie.

Les Empereurs sont choisis par les procès de succession, qui ont leurs racines dans les Écritures.

Les Essais mettent en compétitions les héritiers (ou, plus récemment, les champions nommés par les héritiers) les uns contre les autres dans une série de tests conçus pour voir qui détient le plus la faveur de Dieu pour devenir le prochain Empereur.

Le gagnant monte sur le trône, tandis que les perdants, dans une tentative de les empêcher d’usurper le trône, doivent commettre Shathol’Syn: un suicide rituel.

Au-delà de cela, les Empereurs doivent respecter la Doctrine de la Chair Sacrée afin de garder leurs corps ‘purs’, ce qui signifie qu’ils doivent renoncer à être clonés, obtenir une guérison dans une cuve bacta, maintenu en vie par des machines, ou même l’utilisation de cellules souches.

Sous l’empereur se trouve le Conseil des Apôtres, le Conseil privé. Les divers héritiers ont un siège à la table du Conseil, ainsi que les chefs des différents ministères, et le Chamberlain de la Cour, qui peut agir comme la voix de l’Empereur et régit l’Empire pendant les interrègnes.

Pour les Héritiers, chacun gouverne une partie de l’Empire. Les familles des héritiers sont les Ardishapurs, les Kadors, les Tash-Murkon, les Kor-Azor et les Sarums (les Khanids ont été autorisés à participer, mais leur statut formel est encore un peu incertain), chaque maison ayant ses propres opinions sur les questions de politique sociale et étrangère.

Les nouveaux héritiers sont Arim, Hamideh, Tunir, Ersilia, Arrach, et Garkeh

Les Ardishapurs sont généralement considérés comme la Maison la plus religieusement conservatrice, préconisant que l’Empire adhère à l’Écriture autant que possible.

L’objectif principal de la famille Kador est de restaurer / célébrer la grandeur de l’Empire tout en maintenant des clivages stricts entre les différentes classes de la société.

Les Tash-Murkon, nouveaux arrivants à l’héritage, sont considérés comme plus libéraux que les autres, prêchant la mobilité entre les classes et permettant à quiconque de devenir titulaire, Indépendamment du contexte.

Les Kor-Azor sont généralement les diplomates de l’Empire, considérés comme des centristes qui cherchent un compromis entre les différents blocs.

Enfin, les Sarums sont les plus connus pour leurs positions de politique étrangère agressives, tout en maintenant une position assez conservatrice sur les questions sociales.

Les Khanids, généralement considérés comme un peu plus libéraux, ont reçu un siège de l’impératrice Jamyl lors du récent rapprochement du royaume avec l’Empire.

A côté du Conseil privé, le Conseil de théologie, agit comme l’interprète final de ce que disent les Écritures, également comme dernière cour d’appel pour toute question de religion.

A côté de cette responsabilité est le maintien du Livre des Records: une généalogie presque ininterrompue de l’Empire datant du temps d’Amash-Akura.

Etre frappé du Livre est l’un des châtiments les plus graves qui existe.

Au-dessous des héritiers, les détenteurs de signification diverse contrôlent les détails de la gouvernance locale.

En-dessous les titulaires, puis on trouve les roturiers, ou classe moyenne de l’Empire, et enfin les esclaves….

  • Monsieur ?

La voix de Koschar, un des intermédiaires de Kahlan, sort G’Kar de sa réflexion….

  • Ah ! Salut !
  • Bonjour monsieur…
  • Dis-moi sais-tu où est Kahlan ?
  • J’espérais que vous me le diriez, cela fait quelques jours que nous n’avons plus de nouvelles…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s