CHAPITRE XI: Pèlerinage à New-Eden…

Note de l’auteur :De retour après une longue pause, Je reprends la plume et emprunte comme prétexte une Fleet à thème organisée (pour faire une balade dans New-Eden et discuter), il y a un certain temps déjà par un des membres du conseil de ma corporation pour traduire, compiler et développer un peu de Lore Evien…

J’espère ne pas avoir fait de grosse erreurs de traduction et suis ouvert à toute discussion si j’ai fait fausse route…

Vous trouverez en italique des informations qui ne sont destinées uniquement à faire le lien entre le monde IRL et IG.

Bonne Lecture !…

 

Les chants religieux et une odeur d’encens planaient dans les docks…

Les pèlerins étaient arrivés en masse de tous les systèmes contrôlés par Brave.

Mais également de 38G6-L, constellation de Pure-Blind contrôlée par les S.O.E.

Les pèlerins, entassés dans les docks, attendaient de pouvoir monter dans les Vaisseaux qui les transporteraient vers ce que certains considèrent comme le Berceau de l’Humanité.

En effet, JFKen avait décidé de faire son pèlerinage annuel vers New-Eden et avait lancé une invitation générale dans tous les systèmes Brave et S.O.E

Le rappel avait également été lancé pour la Night-Watch, JFKen voulait ressouder les liens unissant ses membres qui transporteraient donc les pèlerins vers New-Eden…

Mais elle désirait également recruter de nouveaux membres…

En particulier des membres pour ses Forces d’intervention Sub-Orbitales…

G’kar et son équipe avaient déjà fait leurs preuves à l’occasion d’une affaire interne à la Corporation (voir: « Une simple erreur d’écriture ») mais l’effectif n’était pas encore assez conséquent à son goût…

Une vingtaine de corpmates étaient donc présent au dedock de la Fortizar…

Comme à son habitude, lorsqu’elle Leade une Fleet de la Night-Watch, JFKEN est dans son Stratios, le « TèKE-DE-OUèVE » les membres officiels de la Night-Watch étant quant à eux en Astéro… on pouvait notamment reconnaître Christopher Loclanne, et Syd Kernov….

L’embarquement est finalement lancé et les pèlerins commencent à s’entasser dans les navires de la Night-Watch…

La voix du Commandant Impéria commence à résonner sur les coms, donnant avec calme et clarté les consignes générales de vol jusqu’à New-Eden…

Une fois le départ lancé, le Fleet-Commander prend la parole de façon plus cérémoniale, demandant d’ouvrir les canaux de communication de façon à ce que tous les Pélerins puissent écouter…

« Bonjour à tous et à toutes, je suis JFKEN Impéria et c’est moi qui vais vous guider pour ce pèlerinage vers le berceau de notre civilisation… »

« Afin de bien prendre la mesure de l’importance du site de EvE-Gate et de son impact sur l’avenir de l’Humanité, j’ai décidé que les débats de cette année durant le pèlerinage porteront sur les évènements que nous connaissons autour de la construction et de la destruction de EvE-Gate, puis sur les premières civilisations connues de New-Eden… »

 

(Commençons avec quelques informations très basiques YC 0 correspond à l’année 23236 AD en termes de jeu, et que l’année 2014 correspond à YC 116 dans le jeu).

La Flotte file maintenant à travers l’espace vers sa lointaine destination et sur le passage de de ce Pèlerinage les ennemis se presse dans l’espoir de faire quelques victimes faciles…

Malgré tout JFKen continue son discours :

« New-Eden s’étend sur environ 100 années-lumière, ce qui englobe environ 5000 systèmes connus (ce nombre grimpe à près de 7500 si l’on inclut les systèmes Wormhole). Nous sommes complètement coupés de la Terre. Si tant est que la Terre existe, ou qu’il y ait d’autres êtres humains dans l’univers. Les scientifiques de New-Eden ne sont même pas sûrs qu’un lieu mythique appelé «Terre» ait jamais existé, bien que la plupart semblent convenir que tous les êtres humains ont un point de départ commun, même si nous ne sommes pas tout à fait sûr d’où cela pourrait être.

 

En l’année 2730, l’Homme avait complètement colonisé son propre système solaire.

Il aura fallu un autre millénaire à l’humanité avant de comprendre les secrets du voyage Hyperluminique.

Excepté de vicieux combats entre les sociétés qui contrôlaient les diverses activités humaines dans les systèmes colonisé, les choses semblaient calme.

Tout a changé en 7987 lors de la découverte à proximité du système de Canopus du premier trou de ver stable connu.

Ce trou de ver, va changer pour toujours le cours de l’histoire humaine. Le coté connu du trou de ver fut nommé Adam tandis que le côté inexploré fut rapidement baptisé Eden, la porte quant à elle reçut le titre de EvE-Gate.

Des explorateurs furent envoyés aussi loin que possible à travers le Wormhole.

En deux ans, la colonisation bat son plein, avec les futurs mondes natals des civilisations Amarr et Gallente qui furent achetés et colonisés en 7989. La colonisation continua rapidement durant les décennies suivantes, partant rapidement en étoile à partir de New-Eden.

Des stations, dont certaines sont encore visible de nos jours près New-Eden (le système), ont été érigé afin de protéger la première Stargate.

De nombreuses planètes, pas toutes encore habitables, ont été colonisé certaines commenceront même à être Terraformée (Caldari Prime, étant la plus notable).

Quelques colonies n’étaient pas encore autonomes, reposant lourdement sur le soutien de la terre pour l’argent et fournitures. Mais tout semblait aller à merveille.

Cependant, quelques problèmes apparurent au niveau de EvE-Gate, portant à croire qu’elle n’était pas tout à fait aussi stable que les premiers colons le pensaient.

Les Terrans (un terme générique qui se réfère à une personne venu du système mère) ont rapidement commencé à construire un dispositif visant à stabiliser le trou de ver pour une utilisation continue. Une entreprise si massive que même 70 ans plus tard, elle n’était pas achevée.

Malheureusement, le stabilisateur arriva trop tard et le 20 février 8061, 74 ans seulement après sa découverte, le trou de ver, s’effondre de façon très spectaculaire, coupant entièrement la jeune colonie de la terre et de ses soutiens.

L’effet à proximité du site de la porte fut absolument dévastateur.

Tous les navires à proximité furent anéantis, et même de nos jours, le site de la porte reste un tourbillon d’énergie que seuls les explorateurs les plus téméraires tentent d’approcher.

La rumeur rapporte que les restes d’un navire terrien peuvent être trouvés dans la zone, avec à priori une technologie beaucoup plus avancée à ce que nous avons de disponible aujourd’hui.

Les Joves, selon la même rumeur, ont masqué l’épave pour l’empêcher de tomber entre de mauvaises mains.

L’effet de l’effondrement sur les colonies de New-Eden est catastrophique et même après une colonisation de presque 75 ans, de nombreuses sont loin d’être autonomes.

La terraformation n’a pas été complète dans de nombreux systèmes, et même les colonies sur des planètes habitables connaissent des problèmes de ravitaillement et d’équipements. De nombreuses colonies ont simplement disparu suite au manque de fournitures.

La plupart de celles qui ont survécu sont tombés dans ce qu’on appellera l’âge des ténèbres, une ère où la technologie se résume simplement à une tentative de survie.

Finalement, certaines civilisations ont réussi à retourner dans l’espace …

L’effondrement de la porte et la montée de la civilisation Amarr reste un mystère.

Le peu de nous sachions suggère qu’avant l’avènement des quatre grands empires, quatre civilisations ont prospérées après l’effondrement de EvE-Gate. Pour une raison inconnue, ces civilisations ont soit disparu soit été grossièrement transformé. 

Ces quatre « Civilisations Perdues » sont connues sous les noms de Sleepers, Talocan, Yan Jung, et Takmahl. Les informations sur ces civilisations sont rares,

Les Yan Jung étaient installés à l’origine dans l’espace Gallente, en particulier dans Deltole.

Ils étaient apparemment passés maîtres dans la manipulation des technologies avancées des gravitons et des champs de force.

Les Takmahl natifs de l’espace Amarr, quant à eux, en particulier dans la Constellation de Araz étaient initialement membres de l’Empire Amarr, ont été considérés comme des experts en « cybernétique et bio-ingénierie. »

La découverte par le reste de l’Empire Amarr du Culte Sani-Sabik (essentiellement une croyance que boire du sang humain vous rend supérieur) peu après la redécouverte du voyage interstellaire eu pour conséquence le bannissement des Takmahls.

 

Alors que la flotte vole paisiblement vers sa destination, une escadre ennemie, probablement alertée par des espions au sein même des pèlerins, s’amasse sur la Gate suivante.

JFKen, est tout à fait consciente que sa formation n’a rien d’une flotte de guerre, et qu’elle ne survivrait pas à une confrontation avec une force qui rien qu’en nombre lui est déjà supérieur….

Sans les milliers de pèlerins entassés dans les soutes de ses navires, et dans le plus pur respect de l’esprit Brave, Never Not Undock, elle aurait pris ce combat inégal…

Mais si les Caspulers sont quasi immortel, il n’en va pas de même pour les civils…

Alors que la nasse se referme sur sa Flotte, JFKen cherche un passage, manœuvrant avec brio ses forces, elle arrive à faire franchir le blocus à la plupart de ses navires, malheureusement le « TèKE-DE-OUèVE », son Croiseur de Classe Stratios sera bloqué par les forces Ennemies…

Luttant jusqu’au dernier moment pour sauver les milliers de pèlerins présent dans les soutes de son Navire, elle n’abandonnera pas… Mais rien n’y fera et le « TèKE-DE-OUèVE » sera perdu corps et bien, son Pod éjecté au milieu des débris et des corps sans vie des enfants, femmes, et homme qui lui avaient fait confiance pour ce voyage vers leurs origines…

Son Pod détruit, elle rejoindra sa Flotte avec un vaisseau plus rapide et agile afin de guider les survivants vers leur destination…

 

Les ayant rejoints, elle reprend son discours sur les origines de New-Eden :

Les Sleepers sont apparemment originaires de l’espace Minmatar dans la Constellation Ani plus précisément. Considérés comme des maîtres de la réalité virtuelle, des interfaces neuronales et de la cryotechnologie. Ils ont également été apparemment en mesure de coloniser non seulement Ani, mais aussi Anoikis (nom qu’ils ont donné à l’espace wormhole uniquement accessibles via des voies naturel, mais instable, autrement nommé “wormhole space” ; “w-space”).

Les Sleepers étaient un sous-ensemble de la race Jove, ils étaient plus précisément un sous-ensemble de la Stasis-People (ainsi nommé parce qu’ils préféraient la vie en stase à la vie réelle, qui à leur tour étaient un sous-ensemble de la secte Statics, qui favorisaient un changement dans la société Jove …),

Les Joves sont arrivés à New Eden en deux parties: la plupart des citoyens ont été congelés en suspension cryogénique et reliées à aux autre via un réseau informatique, la version jove de l’Internet; le reste prenant soin d’eux et des navires.

Pour certains, ce concept d’un environnement virtuel est resté.

Le Second Empire Jove a découvert quelque chose dans Anoikis qui a causé un bouleversement Massif dans l’Empire et a conduit à son effondrement.

Au cours de cet effondrement et dans le chaos qui en a résulté, une partie importante de la Statique a décidé de se recharger dans leurs environnements de réalité virtuelle (qu’ils appellent « Construct ») et s’enfuirent dans Anoikis où ils s’établirent parmi (et bâtirent) les diverses structures de Talocan encore présentes.

Il semble que les différentes enclaves de Sleeper sont simplement des installations de sauvegarde.

Les Jove (actuels) se réfèrent souvent à eux comme des survivants du Second Empire ou similaires.

Les Sleepers sont actuellement «imprévisibles» et ils vivent encore dans leur Matrice, leurs drones ont montré des signes d’activité en particulier depuis l’apparition de la Caroline’s Star.

Un nouveau type de drone Sleeper, a envahi New Eden, analysant tout ce qu’il pouvait.

Jusqu’à présent, les drones Sleeper avaient montré peu d’intérêt pour les Capsuleers si ce n’est de défendre leurs diverses colonies et stations à Anoikis. Cependant, avec l’apparition des Circadians Seekers et de diverses structures cachées de Sleeper à travers New Eden, il est clair que tout ce qui guide les drones Sleeper a pris un intérêt beaucoup plus important. Ils cherchent quelque chose…

 

Si les Talocans et les Sleepers semblent intimement liés, face au Talocan, tous semblent insignifiants. Ils étaient considérés comme des maîtres de la «manipulation spatiale et des mathématiques hypereuclidiennes», car les Talocans ont créé Anoikis.

Ils ont modifié physiquement le paysage de l’espace-temps dans ces systèmes pour rendre la création des trous de vers beaucoup plus facile que ce qu’il en serait autrement.

C’est la raison pour laquelle les trous de ver que nous voyons dans New-Eden ne se connectent qu’à plus ou moins 2 600 systèmes. Il s’avère que ces systèmes sont attirés par les trous de ver, parce que les Talocans les ont rendu spéciaux et particulièrement sensibles à la création de trou de ver. Ils ont modifié physiquement l’espace-temps dans ces systèmes.

Nous savons qu’ils se sont installés brièvement dans l’espace de Caldari, dans la constellation d’Okkelen, en nous laissant découvrir quelques choses à leur sujet, et nous savons qu’ils se sont installés à Anoikis après cela. Nous savons aussi qu’ils ont créé un certain nombre d’épicentres dans certains de leurs systèmes établis à Anoikis qui semblent agir comme des centres de transit, l’ouverture des trous de ver à d’autres systèmes (ou potentiellement n’importe où) en utilisant les portes statiques qui peuvent être trouvés là. Il semble probable, même si ce n’est pas encore tout à fait confirmé, que les Sanshas ont réussi à mettre la main sur la technologie de la porte statique, et c’est avec cette bénédiction particulière qu’ils ont envahi New Eden avec tant de plaisir il y a quelques années.

Mais nous avons encore un certain nombre de questions non résolues qui les entourent. La question sur les Talocans est : « où sont-ils allés ? ».

Étant donné leur évidente supériorité technologique, il semble très peu probable qu’ils se soient éteints…

 

Nous ne savons toujours pas pourquoi la plupart des ruines de Sleeper qui intègrent la technologie Talocan semblent se référer à des sites de quarantaine et quelques autres références à la recherche biologique, Ont-ils finalement rejoint Anoikis pour lutter contre une sorte de la maladie, bien qu’il semble plus que probable qu’il ait une certaine référence à la maladie Jove.

 

La civilisation Jove a la distinction d’avoir l’histoire la plus continue dans le New Eden, fixant le record à quelque 12 000 ans environ. Les Joves ont été l’une des dernières civilisations à passer à travers la EvE-Gate avant son effondrement, dans des super-porteurs géants susmentionnés et, ironiquement, il étaient l’une des espèces les moins avancées technologiquement à traverser. Mais, contrairement à la plupart des autres colonies venues dans New-Eden, elles avaient été préparées dès le début pour être entièrement autosuffisantes, et s’établirent bien dans ce qui est maintenant la région de Curse. Ainsi, après la chute de la Porte, ils ont réussi à établir le Premier Empire Jove après seulement quelques siècles.

Alors que beaucoup d’autres colons terriens mouraient de famine, de maladie et de souffrance générale, les Joviens mouraient pour des raisons complètement différentes: ils s’autodétruisaient.

Il y a deux forces motrices qui peuvent être trouvés dans l’histoire des Joves: un besoin presque autodestructeur d’améliorer continuellement l’humanité et une forte tendance au factionnalisme et à la radicalisation. Le début de l’histoire de la civilisation Jove est rempli d’exemples de diverses colonies, souvent appelées enclaves, s’engageant dans diverses activités de recherche et menant des guerres intestines contre d’autres enclaves.

Le Premier Empire a réussi à stabiliser les choses pendant 8000 ans.

Finalement une faction radicale réussit à prendre le contrôle du Premier Empire, entraînant son effondrement. Des cendres du Premier Empire surgit le Second, plus stable au départ et dirigé légitimement et démocratiquement par des Joves appelés Tyrans.

Les Joves étaient performant sur le perfectionnement de l’humanité, particulièrement grâce à l’utilisation d’améliorations génétiques. Cela a bien fonctionné pendant un certain temps, conduisant à des durées de vie de plusieurs centaines d’années et augmentant l’intelligence Jove pour atteindre ce qu’ils pensaient être la perfection, notamment en cherchant à faire disparaître toute émotion négative (les faisant paraître terrifiants et sans émotion).

Mais le processus eu un coté pervers et ils ont finalement commencé à modifier les instincts humains fondamentaux.

Ce qui devait arriver, arriva et ce que l’on appel de nos jour la maladie Jove apparu.

C’est une maladie génétique, à un moment donné dans la vie adulte, ils tombent dans une dépression incroyablement profonde, et finissent par perdre la volonté de vivre.

La maladie s’est finalement propagée à l’ensemble de la race et a dévasté le Second Empire, qui s’est effondré.

Il semble que l’apparition de la maladie ait été ce qui a précipité l’effondrement du Second Empire mais également et surtout à cause de ce que les Jove ont découvert sur Anoikis.

L’effondrement du Second Empire a mené à ce que les Joves appellent les «Shrouded Days», une sorte de mini-âges sombres dont la civilisation Jove ne parvient pas à sortir jusqu’à l’avènement du Troisième Empire.

Dans le but de sauver ce qui restait de leur civilisation, les Joves ont quitté Curse il y a environ 500 ans et se sont installés dans leur espace actuel dans l’est de New-Eden.

Le troisième Empire est nettement plus petit que les deux précédents. Nous ne connaissons guère la structure du Troisième Empire. Nous savons qu’il est géré par quelque chose que l’on appelle le Directoire Jove. Nous savons aussi qu’il y a deux factions principales: les Statics, qui veulent arrêter de falsifier le génome Jove (pensant que les dommages sont faits et qu’ils ne devraient pas aggraver les choses), et les Modifiers, qui apparemment pensent que le seul moyen de sortir de la maladie est l’ingénierie génétique.

Ces deux factions remontent bien plus loin que le Troisième Empire, mais ce ne sont que les incarnations actuelles des conflits idéologiques de longue date dans la culture Jove.

Les Joves, ont joué un rôle important dans l’histoire de New-Eden.

Ils ont donné la technologie de la capsule à la civilisation Caldari, et éventuellement aux autres Empires.

Ils ont contribué à la création de CONCORD quelques années plus tard et continuent à interférer avec la politique de New-Eden quand ils le juge nécessaire. En dépit de leur isolement complet, ils continuent d’exercer une pression subtile, mais significative, souvent à travers l’utilisation de sociétés intermédiaires comme Genolution & Impro.

Ils nous ont également longtemps espionnés à partir d’observatoire cachés un peu partout à travers New-Eden…

Il semblerait qu’à l’heure actuelle, moins de 100 Joviens subsistent dans tout New-Eden, ce qui implique que beaucoup de Joves ont choisi de quitter New Eden, apparemment vers l’Ouest.

Ceux qui sont restés semblent œuvrer pour améliorer l’avenir de New-Eden notamment à partir du siège Jove dans le Cercle Intérieur de CONCORD.

Une autre faction mérite d’être mentionnée : les Enheduanni.

Les Enheduanni retracent leur histoire depuis les jours où les Joves sont arrivés pour la première fois dans New Eden. Ils seraient les descendants des équipages restés éveillés pour surveiller les systèmes des vaisseaux géants et lents que le Joves avait l’habitude d’utiliser pour voyager à travers New Eden alors que la plupart de sa population restait dans la stase cryogénique pour le voyage.

Pas tout à fait Jove, pas tout à fait autre chose, ils semblent avoir une approche plus proactive des événements dans New-Eden. Ils ont également agi comme intermédiaire entre les Joves et les Sleepers, en maintenant une présence à la fois dans le Construct et New-Eden. Les relations entre Les Jove et les Enheduanni, semblent relativement tendues, en particuliers à cause de l’intervention ou non dans la politique de New-Eden.

 

La Fotte fini par arriver à sa destination Finale : New-Eden

Parmi les chants d’allégresse, quelqu’un prend la parole et demande : 

– Qui sont les Drifters ? Des Joves ?

Les Drifters, sont apparus dans New Eden en même temps que divers trous de vers non identifiés (différents des autres trous de ver de New-Eden). Nous en connaissons peu sur eux, en dehors du fait qu’ils semblent parfois travailler de concert avec les Seekers, pour démanteler les observatoires Jove afin de voler leurs secrets. 

Avec des améliorations cybernétiques lourdes couvrant à peu près tout leur corps, ils tiennent presque plus de la machine que de l’homme.

Les Drifters ont la technologie Jove à leur disposition cela ne fait aucun doute et n’ont pas peur de l’utiliser.

Ils sont connus pour attaquer quiconque se rapproche trop des trous de ver ou des observatoires Jove.

Les Navires Drifter sont incroyablement avancé, mais ils sont battables. Disposant de systèmes de propulsion non-newtonienne, ils ont deux couches de blindage, un dispositif qui leur permet de toujours briser le capteur de verrouillage, une super-arme capable d’abattre les navires capitaux.

Les corps des Drifters semblent être forgés à partir de clones morts de Capsulers, ramené à la vie grâce à une technologie de pointe.

Preuve de leur puissance, ils se sont présentés pour montrer leur mécontentement avec la marine d’Amarr et ont finalement fait exploser le Titan de l’Imperatrice Jamyl et son Pod avant que n’importe qui ne puisse répondre.

Les Hypothèses sur eux sont nombreuses, Sleepers réveillé, Talocans, Enheduanni revenus d’exil…. Mais rien n’est vérifié…

 

Un Lourd silence s’abat sur les coms, tous réalisant le poids de la menace que peuvent représenter sur New-Eden les Drifters…

Dans ce pesant moment, le Commandant JFKen de la Night-Watch, repense aux milliers de pèlerins qu’elle avait perdu cette nuit… elle ramènera sans encombre à Fade le reste des voyageurs mais n’arrivera jamais à effacer de ses souvenir les corps sans vie flottant dans l’espace des pèlerins…

Elle finit par décider, après avoir bu un Monoï-Express avec Saya, qu’il lui fallait se ressourcer…

On raconte dans les coursives de la Fortizar qu’elle a passé quelques temps à faire du surf enduite de monoï sur les plages de Caldari Prime….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s